Samedi 19 janvier, à l’occasion du forum Post-bac organisé par les lycées chaumontais Bouchardon et Charles-de-Gaulle, ce dernier a présenté ses trois nouveaux diplômes pour la rentrée 2019. Trois DNMADE, diplôme national des métiers d’arts et du design, qui se déroulent sur trois ans et qui correspondent à un grade de licence. La Manaa, année de mise à niveau en arts appliqués, se conjuguera alors au passé.

Les programmes ne sont pas encore ficelés mais seront dispensés à CDG : deux DNMADE Graphisme (identité visuelle et édition ou signalétique et scénographie) et un DNMADE Espace (univers et dispositifs de communication pour les marques et les institutions). La première année, et particulièrement le premier semestre, prévoit une individualisation du parcours afin d’apporter un socle de connaissances à l’ensemble des élèves en tenant compte des parcours en secondaire des uns et des autres. En effet, plus besoin d’avoir suivi un cursus en art. Les Bac S, L ou autres sont aussi les bienvenus. Samedi, les professeurs qui interviendront dans ces trois formations étaient présents afin de renseigner les visiteurs, curieux d’en savoir plus sur cette réforme de la filière des arts appliqués.

Etudiante et apprentie

Nolwen, chaumontaise et ancienne de Charles-de-Gaulle, a déjà une longueur d’avance. Elle est en DNMADE graphisme à Besançon. Elle a opté pour l’apprentissage mais revient régulièrement à Chaumont puisqu’elle a intégré le service communication de la préfecture. « J’avais été prise en BTS ici mais j’avais envie de tenter une autre ville. Comme il n’y avait pas beaucoup de places, j’ai eu peur de ne pas être prise. J’ai eu la chance de trouver une entreprise cet été. La préfecture avait posté une offre sur Facebook. J’ai refait mon CV et ma lettre de motivation et j’ai tenté. On est 11. Les conditions de travail sont au top et j’ai l’impression d’apprendre davantage en étant étudiante et apprentie. Je suis déjà un peu dans la vie active.  » Cartes de visite et de vœux, mise en ligne sur internet et intranet, exposition aux journées du patrimoine, affiches… Les missions sont variées. Pour elle, découvrir la vie étudiante sur un campus, tout en passant encore du temps chez papa-maman était « un bon compromis  ». Elle tenait particulièrement à participer au forum afin « d’aider et orienter au mieux les lycéens. » Emma, en terminale S à Saint-Dizier, a apprécié ses conseils. Elle souhaite poursuivre en graphisme mais hésite encore sur les différentes options. A Chaumont, ou ailleurs.

Julie Arnoux