Se battre plus que les autres

«On n’a jamais été comme les autres !» Une bourgade de 4 000 habitants avec des entreprises leaders, des ingénieurs et des licences, c’est vrai, on ne le voit pas partout ! «J’ai l’impression d’avoir rajeuni de 8 ans. A l’époque, on voulait ouvrir une antenne de l’UTT ici et, déjà, on était confrontés à la même problématique. Heureusement, il y avait la même détermination qu’aujourd’hui de la part des élus et des partenaires», indique Anne-Marie Nédélec. Maire de Nogent et vice-présidente de l’Agglo en charge de l’enseignement supérieur.

Pour elle, l’objectif de ce nouveau diplôme post-bac est double (voire triple) : trouver une solution pour les jeunes du département, particulièrement ceux qui ont dû stopper leurs études, faute de pouvoir partir et attirer des jeunes d’ailleurs, mais aussi combler les besoins non satisfaits des entreprises. «Il a toujours fallu qu’on se batte et que l’on convainque beaucoup plus que les autres. On a eu des peaux de banane et on en aura encore !» Il en faut plus pour inquiéter le maire. «Il faut trois ingrédients : une volonté farouche, le soutien des partenaires (politiques, institutionnels et entreprises) et proposer du sur-mesure. Et nous avons ces trois éléments.»

Elle précise tout de même qu’elle n’en oublie pas pour autant les autres besoins des entreprises qui ne recherchent pas toutes des ingénieurs et des techniciens. «On y travaille aussi.»

Julie Arnoux