Deux instituts de formation pour le prix d’un… Mercredi 14 février, pendant que certains préparaient la Saint-Valentin, d’autres réfléchissaient à leur avenir professionnel. Et pour les aiguiller, l’IFSI (soins infirmiers) et IFAS (aides-soignants) de Chaumont ont ouvert leurs portes au public. L’opportunité de découvrir ces deux formations proposées sur le secteur en s’adressant directement aux premiers concernés : les étudiants !

Comme chaque année, l’organisation des portes ouvertes a été confiée aux élèves-infirmiers de 2e année. Les tâches ont été réparties au préalable et chacun avait son rôle à jouer. Treize guides ont été nommés pendant que le reste de la promo attendait les visiteurs dans les salles de classe. Ils ont eu du pain sur la planche car les futures recrues ont été nombreuses. Une quarantaine de personnes avaient franchi la porte dès le matin. Heureusement pour l’après-midi, leurs camarades de première année sont venus en renfort. Une façon de leur mettre le pied à l’étrier puisque l’année prochaine, ce seront eux les personnages principaux de cette journée chère aux équipes enseignante et dirigeante. Claude-Henri Tonneau, directeur du centre hospitalier, soutient cette action qui permet de «former des équipes» compétentes sur notre territoire. Un gros travail reste encore à faire pour les garder.

Une nouvelle famille

Eh oui, il faut savoir que les étudiants viennent (pour la plupart) de partout sauf d’ici et il faut reconnaître que l’idée de travailler à Chaumont ne les emballe pas. Comme Hugo, qui vient de Saint-Etienne, ils préfèrent retourner vers leurs proches. «Ce n’est pas toujours simple. Ça dépend des moments, mais à 18 ans, quand on est loin de sa famille et de ses amis, c’est parfois compliqué.» Heureusement, Hugo a réussi à trouver des personnes sur qui compter. «Mes camarades sont devenus ma famille. On passe beaucoup de temps ensemble. On se voit tous les soirs. Ils ne frappent même plus pour rentrer chez moi. On vient tous de loin, alors on est dans la même situation. On a créé des liens que l’on n’aurait noués nulle part ailleurs.» Pour autant, il ne souhaite pas rester sur le secteur, et pense plutôt se rapprocher de ses proches, sauf… «si on me propose un bon poste après mon stage pré-professionnel, j’y réfléchirai à deux fois». Et il n’est pas le seul dans ce cas. Coraline, attend aussi beaucoup de son stage pré-pro. Quant à Teefany, Chaumontaise pure souche, elle est ravie de faire ses études ici, «près de ma famille, c’est l’idéal», mais elle ne rêve que d’ailleurs. «Je veux aller travailler au soleil, au bord de la mer !».

A la découverte du métier

En attendant, Hugo, Teefany et Coraline et tous les autres se concentrent sur leurs études et ils étaient fiers de présenter leur formation mercredi. De salle en salle, ils entraînaient les visiteurs dans leur monde. De la théorie à la pratique, il n’y avait qu’un pas. Accès au concours, organisation de la formation, stages et vie  étudiante, les élèves-infirmiers ont tout dévoilé. Ils ont même proposé quelques démonstrations : gestes et soins d’urgence avec en exemple la position latérale de sécurité et la méthode dite de “Heimlich” mais aussi un atelier autour de la prise de tension et de la réfection d’un lit. Attention, la liste des consignes d’hygiène à respecter à chaque changement de draps est impressionnante!

C’était beaucoup d’informations à digérer pour les visiteurs mais grâce aux étudiants, ils ont désormais une vision complète de ces deux beaux métiers. La représentation qu’ils en avaient était peut-être un peu erronée. Là, ils sont prévenus. «Le plus important pour moi, c’est le contact avec les patients», explique Lucie. Pour Inola, qui souhaite devenir infirmière depuis toute petite, il est difficile d’expliquer ce qui lui plaît. C’est une vocation, tout simplement. «Il y a une grande diversité de métiers selon les spécialités, dans les hôpitaux, les Ehpad, en libéral… C’est une vraie richesse», déclare Inola. Et comme l’ajoute Marina, «on a aussi des possibilités d’évolution de carrière.»

 

Love
Haha
Wow
Sad
Angry
  • Blog
  • Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Loading Facebook Comments ...