Diplômés de l’enseignement supérieur et apprentis de lycée professionnel, technologique ou agricole : vous avez moins de 28 ans, vous venez d’obtenir votre diplôme (CAP, bac pro, bac techno, brevet des métiers d’art, brevet professionnel, BTS, DUT, licence, ingénieur, master…), vous étiez boursier l’an dernier ou apprenti avec de faibles ressources financières et vous recherchez un emploi ? L’ARPE est pour vous ! Cette aide financière à la recherche du premier emploi est disponible depuis cette rentrée et sera versée pendant quatre mois pour accompagner les jeunes dans leurs recherches. Un petit coup de pouce non négligeable entre 100 et 550 € par mois*. Mais il ne faut pas attendre avant de faire son dossier car la demande d’ARPE doit être déposée dans les quatre mois qui suivent la date de publication des résultats de l’examen.

arpe-aide-au-1er-emploi

Renseignements sur le dispositif ARPE, conditions d’obtention et formulaires sur http://www.education.gouv.fr.

* Ce soutien financier sera versé pendant 4 mois sous forme d’une aide mensuelle  :
– De 200 euros pour les diplômés du CAP agricole et des baccalauréats technologique et professionnel et les apprentis de l’enseignement secondaire agricole.
– De 100 à 550 euros pour les diplômés de l’enseignement supérieur (BTSA, licence, licence professionnelle, master et diplôme d’ingénieur). Le montant sera équivalent à celui de la bourse sur critères sociaux perçue au cours de la dernière année de préparation du diplôme.
– De 300 euros pour les jeunes diplômés de l’enseignement supérieur par la voie de l’apprentissage et disposant de faibles ressources.

Pour bénéficier de l’ARPE, il  faudra certifier sur l’honneur :
– ne plus être plus en formation et que vous vous engagez à ne pas reprendre d’études au cours de l’année scolaire qui suit l’obtention de votre diplôme,
– être à la recherche d’un premier emploi,
– ne pas cumuler l’ARPE avec le RSA, la garantie jeunes, un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation.